Notre IEF

C’est parti pour une 7ème année d’IEF : comment je prépare notre « emploi du temps » ; #organisation

Comme pour beaucoup de familles en IEF, pas vraiment de vacances pour les parents qui préparent, recherchent, organisent, programment l’année à venir.

Je parlais organisation dans ce billet là, l’année dernière : https://planeteparentage.com/2022/02/07/sorganiser-en-ief-organisation-de-lief/

En pleine préparation de notre 7ème année (déjà!!!), voilà un petit billet tout spécialement sur ce sujet-là; (promis, le reste arrive, nos supports, notre IEF, les programmations pour chacun des enfants etc…).

Mission emploi du temps

Même si nous ne suivons pas un emploi du temps structuré comme ça peut être le cas en école, je prépare un emploi du temps.

Au départ, cet emploi du temps a surtout vocation à me permettre de visualiser la semaine dans son ensemble.

Ce qui ne change pas cette année? Le nombre d’heures d’activités sportives des enfants auxquelles on rajoute en plus dès septembre 1h de cours de chinois pour la demoiselle. Ajoutez à cela, les suivis de chacun. Le tout n’étant bien évidemment pas à côté de la maison (ce serait un peu trop simple sinon 😉 , ça demande une bonne organisation et des temps de transport parfois conséquents à prendre en compte.

Étape 1 : Rendre les contraintes hebdomadaires visibles

Première étape de mon emploi du temps : Visualiser les temps dédiés aux activités sportives et suivis de chacun des enfants; Papier/crayon d’abord puis sur le PC pour que ce soit plus lisible pour tout le monde, je note les sports, les séances de psychomotricité, d’ergothérapie, les cours de chinois.

Ils cumulent chacun 3 sports, dont 2 entraînements par semaine selon les périodes de l’année/météo/disponibilité, et en compétition.

Pour Antonin :

3ème année de tennis, deux entraînements par semaine; avec tournois cette année.

2ème année de cyclisme, un entraînement par semaine; avec courses cyclistes en automne/printemps/été;

6ème année d’équitation, une séance par semaine;

Il accompagnera sa sœur à l’athlétisme de temps en temps (le papa aide le coach aux séances et est donc présent sur place pendant les entraînements); Il est question de lui prendre une licence ce sera donc à voir en septembre.

Pour Mathéa :

3ème année de danse, une séance par semaine;

4ème année d’athlétisme, une séance par semaine; avec l’envie de participer à quelques courses cette année;

8ème année d’équitation, une séance par semaine (samedi) à l’année, + 1 séance le mercredi selon nos disponibilités; elle continuera les concours de sauts d’obstacle pour la 3ème année;

Chinois, 1H par semaine; elle a débuté en mai et a vraiment accroché avec sa prof.

Comme cette année, les séances de psychomotricité et d’ergothérapie seront placées le vendredi matin; Ce qui nous évite de faire plusieurs fois le trajet dans la semaine (33kms aller);

Hormis l’équitation qu’on aura désormais à côté de la maison (10min de trajet max contre 20 avant), il faut compter entre 20 et 30 minutes de trajet pour le reste des activités. Indispensable donc de les prendre en compte dans ma préparation de l’emploi du temps.

Une fois tous ces impératifs notés sur mon emploi du temps, je rajoute les temps de transport. Je les prévois systématiquement un peu plus larges, pour avoir le temps de partir tranquillement (avec 2 enfants (et une maman) TDAH, c’est vraiment important pour éviter de se mettre à courir et s’agiter à la dernière minute).

Voilà donc à quoi ressemble mon emploi du temps une fois toutes ces contraintes prises en compte.

Étape 2 : un emploi du temps réaliste

Ça semble très simple dit comme ça, mais c’est vraiment le point qui pêche chaque année dans ma programmation. Se poser quelques résolutions « commencer à telle heure/repas à telle heure… », et… ne pas réussir à les tenir pour un tas de raisons très diverses et propres à chacun(e);

Depuis longtemps déjà, je me mets une pression d’enfer à faire démarrer la journée d’instruction vers 9H/9H30 maximum; sauf que ça n’est pas tenable la majorité du temps. Pour diverses raisons que je n’évoquerai pas ici, on est rarement vraiment prêt pour 9H. Si je voulais pouvoir démarrer « pas trop tard » le matin, c’était surtout pour pouvoir bloquer mes fin d’après-midi pour mon travail; On s’organisera donc autrement; L’avantage de l’IEF, pouvoir s’adapter constamment!

Autre point à prendre en compte, et que je n’avais pas pris en compte dans mes calculs avant qu’une amie proche ne soulève le sujet il y a quelques jours : les temps de rangement/lessive/préparation des repas… il y a TOUJOURS un petit truc à faire qui prend plus de temps que prévu (et oui comme beaucoup de parents en IEF, je cumule plusieurs casquettes entre l’instruction des enfants/la maison/mon travail;) et empêche de commencer dans les temps, ou qui va venir enrayer la machine bien lancée!

Cette année, pas de résolutions intenables; On démarrera pour 10H; Ce qui laissera un peu de temps en rab le matin (pensées pour celles qui comme moi ont tendance à manquer de sommeil ;)) avant de commencer pour : lancer une lessive/accrocher ou plier du linge, lancer la préparation du repas de midi, et/ou du goûter, faire un brin de rangement.

On terminera donc la matinée plus tard (on fera 10h-12H30); On a systématiquement débordé cette année au-delà de midi; Parce qu’avec des enfants ayant chacun des troubles de l’attention, des troubles dys, tout prend plus de temps que prévu, même quand on prévoit déjà un peu plus large à la base; Sauf que, terminer entre 12 et 12H30 lorsque ça n’est pas prévu, lorsqu’on a deux enfants qui ont besoin de ma présence pour pouvoir avancer et rester concentrer sur leurs activités, on décale aussi l’heure du repas puisqu’il faut tout préparer à ce moment-là; On démarrera donc plus tard cette année, mais on va faire en sorte que les repas de midi soient déjà prêts et qu’il n’y ait plus qu’à réchauffer lorsqu’on terminera à 12H30. Je bloque donc les créneaux avant 10H les jours où l’on ne part pas pour un sport ou un rdv.

Je bloque ensuite les horaires de repas; 1h nous suffit en général lorsque nous sommes tous les trois pour manger/débarrasser,etc.

Sur l’emploi du temps réservé aux activités sportives et suivis, j’ai également rajouté mes impératifs (kiné, à domicile donc pas de temps de transport à prévoir, ni la nécessité d’interrompre l’activité plus tôt; on s’arrête lorsqu’il arrive, et si nécessaire on reprend ensuite, au moins le temps de finir ce qui n’a pas été terminé), et la nouveauté de cette année, une heure de yoga par semaine; (ce sera le minimum, on avisera ensuite en fonction de l’organisation générale et d’autres choses).

Il me reste donc les créneaux « non bloqués » et entièrement disponibles entre tout ces impératifs que je rends visible en les mettant sur mon emploi du temps tous de la même couleur. Ce seront les temps dédiés à l’IEF;

Lundi matin de 10h à 12H30 soit 2H30;

Lundi après-midi de 14H à 15H30 soit 1H30 avant le cours de chinois de la demoiselle qui seront consacrées à l’IEF ou à une sortie nature lorsque la météo sera de la partie.

Mardi matin de 10h à 12H30 soit 2H30;

Mardi après-midi de 14h à 16H soit 2h;

Jeudi matin de 10H à 12H30 soit 2H30;

Jeudi après-midi de 14h à 16h30 soit 2h30;

Vendredi après-midi de 14h à 16h soit 2h;

J’ai rajouté 30 minutes les mercredis matins avant de partir; Ce sera un temps de travail rapide donc pas de choses qui prennent du temps. Ça me permet d’y glisser de petites révisions : calcul mental, deux opérations posées, un verbe à conjuguer, 1 phrase à analyser, 1 phrase en dictée; Ce que je plaçais avant en début de temps d’instruction et qui faisait parfois déborder sur le programme. Ce temps sera donc parfait pour s’entraîner et réviser dans un temps imparti; Ça nous permet également de rentabiliser ce petit temps, sans que ça ne porte préjudice à ma programmation s’il y a des mercredis où l’on ne parvient pas à le faire (départ plus tôt, soucis d’organisation, copain à chercher avant le sport;)

Pour pouvoir réaliser ma programmation annuelle et hebdomadaire, j’ai compté le nombre d’heures (15,15h), de manière à pouvoir ensuite évaluer le temps consacré à chaque matière;

Dans un objectif d’apporter plus d’autonomie à la demoiselle, je ne ferai probablement pas d’emploi du temps « fixe » comme celui de l’an dernier. Je laisse apparaître les « créneaux IEF », sans faire apparaître les différentes matières; (Ou alors, je vais le préparer « au cas-où » l’organisation prévue ne fonctionne pas). Je (lui) prépare un programme hebdomadaire qui lui permettra de voir ce qui est prévu chaque semaine et lui laissera un peu plus de liberté pour choisir ce qu’elle fait et à quel moment. Avec quatre impératifs tout de même :

  • si elle peut choisir l’ordre/son organisation pour faire ce qui est prévu, tout doit être fait en fin de semaine (avec un peu de marge bien évidemment, tout n’est pas figé non plus);
  • je suis disponible pour travailler avec elle quand elle en a besoin, mais son frère a également besoin de ma présence pour rester concentrer, suivre le fil de ce qu’il doit faire etc,… donc à prendre en compte pour ne pas me demander de l’aide pour des choses qui nécessitent une disponibilité totale de ma part alors que je suis en train d’aider son frère;
  • il y aura des temps d’apprentissages en commun (art/géographie physique et élémentaire, géographie du monde avec le programme une année avec les contes de Maéva (dont je reparlerai), des temps de lectures offertes…); je ne peux pas lancer une séance dans un de ces domaines à sa demande/pour faire cette partie de son programme, si je suis en train de faire du français ou des maths avec son frère.
  • je suis disponible sur les créneaux prévus pour l’accompagner et l’aider; elle peut aussi choisir de travailler sur d’autres créneaux horaires mais sur lesquels je ne serai pas forcément disponible. Les fins d’après-midi étant généralement « bloquées » pour mon travail;

J’avais préparé l’emploi du temps hebdomadaire déjà l’an dernier avec l’agenda crée par Maéva (https://nosjoursdores.com/categorie-produit/agenda/ ) donc cette partie ne change pas tellement; le seul changement porte sur le fait que je mets ce programme par semaine à disposition de la demoiselle et que les choses sont moins rigides;

Après discussion avec elle sur le programme prévu et cette organisation, on partira sûrement avec quelque chose du genre : Libre à elle de gérer ce qui est au programme comme elle l’entend, mais elle penche pour mettre certaines matières plutôt le matin (français, maths, géographie physique/élémentaire, fiche personnage, géographie), et d’autres dans l’après-midi (sciences, art, histoire du monde, histoire de France,…). Voire un temps « bloqué/fixe » pour les matières en commun; Peu importe ensuite quels jours/quelle matière, combien de fois par semaine, à quel moment, mais de manière à ce que ça « coïncide » un minimum avec ce que l’on fera avec son frère (notamment les maths/français);

Elle a aussi en tête qu’elle aimerait se préparer pour le brevet (oui, alors qu’elle entrerait en CM2); Notre objectif étant de suivre ses envies, ses besoins, on ne va pas la freiner mais essayer de voir comment tout programmer pour rendre tout ça possible. Elle suivra globalement un programme qui correspond à la fin de 6ème/5ème. Les mercredis où elle ne pourra donc pas monter systématiquement, je lui ai donc proposé de profiter des 2H de cyclisme de son frère pour aller à la bibliothèque qui se trouve à 5min du vélodrome, pour avancer dans son programme hebdomadaire ou pour faire un sujet de brevet d’une matière. Pas « en conditions d’examens » bien entendu puisqu’elle n’aura pas forcément tous les acquis de fin de collège, mais en profitant des nombreux supports de la bibliothèque pour répondre au sujet; ce temps de travail lui permettra d’acquérir d’autres connaissances et de travailler des apprentissages qui correspondent davantage à la fin de cycle 4; et d’apprendre à travailler différemment, tout en répondant à son besoin d’être stimulée;

A voir donc à l’usage!!!

En espérant vous avoir donné quelques pistes, et aidé à comprendre ma manière de dérouler les choses pour pouvoir m’organiser de manière réaliste;

3 commentaires sur “C’est parti pour une 7ème année d’IEF : comment je prépare notre « emploi du temps » ; #organisation

    1. Alors la prépa pour l’IEF je le fais actuellement, donc je suis dessus depuis déjà 2 bonnes semaines, plus 3 semaines courant mai/juin où j’ai cherché les programmes, les notions de chaque matière…
      l’idée c’est de préparer un maximum maintenant pour n’avoir plus de prépa en cours d’année (sinon je ne m’en sors pas). Je faisais comme ça avant quand ils étaient plus petits, mais avec les 2 à instruire (plus la pression grandissante liées à la nouvelle loi etc), je fais en sorte que tout soit fluide.
      J’ai aussi 3 gros classeurs avec des activités préparées en avance pour les « plateaux » ou activités de manipulation; (je ferai un billet dessus du coup 😉 ) avec différents supports (fiches de mots mêlés, de mots croisés, jeux de maths, cartes de nomenclature en sciences/histoire/géo….)
      Et une liste de plusieurs pages d’idées d’activités de manipulation etc… donc je note une ou deux sur chaque semaine.
      Pour mon travail…. je crois que la théorie est belle, mais… la pratique c’est autre chose. En théorie je me bloque la fin de journée (16H30/18H30 ou 19H pour travailler. En pratique une fois qu’on a terminé, on prend un goûter, je me dis que je vais préparer le repas du soir pour prendre de l’avance; parfois ça fonctionne et du coup c’est prêt et une fois que je bosse, je n’ai plus à m’interrompre, et parfois ben…. d’où la nécessité là vraiment (comme l’an dernier) de préparer tout en avance pour ne pas avoir de prépa supplémentaires en fin de journée; 😉

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s