Notre IEF

Français/Littérature (fin) cycle 3

Si ma programmation en français/littérature est (à peu près) claire dans ma tête, je vais essayer de faire un billet qui ne soit pas trop indigeste, ou trop « fourre-tout » qui part dans tous les sens.

La demoiselle ayant un très bon niveau de lecture (elle a commencé à lire à ses 3 ans et demi, et a une lecture équivalente à celle de bien des adultes depuis ses 5/6 ans), elle a aussi un très bon niveau de manière générale en français. Elle semble mémoriser et écrire de manière totalement intuitive ce qui lui vient à l’esprit et souvent avec très peu d’erreurs d’orthographe/grammaire/conjugaison. Alors même que nous faisons très peu de leçons formelles ou d’exercices, elle a toujours eu une grande facilité dans ce domaine.
Couplé à de bonnes facilités de mémorisation, la quantité de livres qu’elle lit chaque jour joue fortement sur son assimilation de la langue française.

J’ai donc fait le choix d’aborder des thématiques généralement étudiées en fin de cycle 3, lors de l’entrée en 6ème. Tout d’abord parce qu’elle lit depuis longtemps des romans/livres habituellement « destinés » aux plus grands (12/15, voir adultes), et parce que ça permettra de renforcer certaines notions en matière de grammaire/conjugaison. L’idée étant d’aborder différentes notions et de les approfondir.

J’ai découpé nos séances de Français en différents « blocs », mais on continue de mettre l’accent sur la production d’écrits (sur PC du fait de sa dysgraphie) qui nous permet ensuite en phase de correction d’analyser les éventuelles erreurs et les règles de français.

Globalement dans nos séances de français, j’y regroupe :

La littérature :

Lectures/analyses de textes ou de livres en fonction de différents thèmes. Découvertes autour de la littérature, réflexions autour de différents textes/livres.

J’ai essayé de faire « coller » ma programmation sur les thèmes prévus avec le reste de notre programmation (récits mythologiques… sur la période où on abordera l’Antiquité en Histoire, par exemple). Chaque séquence est prévue pour une durée d’environ 6 semaines à raison d’une séance le jeudi matin d’environ 45 minutes (+ le vendredi après-midi un petit temps pour terminer si on n’a pas réussi à finir le jeudi).

Pour les textes, ce sont ceux du manuel des éditions Nathan que j’ai trouvé en occasion. Auxquels je rajoute, selon le texte, la lecture du livre en entier si elle ne l’a pas déjà lu, ou d’autres livres en suppléments qui me semblent pouvoir correspondre. (Vu la quantité de livres qu’elle lit au quotidien, ça ne va pas me demander beaucoup de travail, la demoiselle lisant vraiment une quantité astronomique de livres avec une moyenne de 800/900 pages de roman par jour sans difficulté si on ne la déloge pas de son lit ou de son fauteuil 😉 )

  • Séquence 1 : les romans d’aventure

Lectures proposées :

Tom Sawyer de Mark Twaïn (qu’elle a déjà lu et relu de nombreuses fois les dernières années, et qu’on lit donc en lecture offerte pour en faire profiter son frère).

Sans famille de Hector Malot (qu’elle avait déjà lu, mais il y a pas mal de temps, alors on en profite pour rafraîchir tout ça)

Oliver Twist de Charles Dickens (je déclare forfait, elle a lu les premières pages, mais ça ne lui plaît pas du tout, trop triste selon elle, et qui ne lui donne pas envie de se contraindre davantage. Je ne me force pas moi non plus à terminer un livre qui ne me plaît pas, que je vienne juste de le commencer ou que j’en sois à la moitié; Donc on laisse celui-là de côté; d’autant plus qu’elle lit beaucoup habituellement et aime généralement facilement un grand nombre de livres qu’elle trouve en bibliothèque/librairie… )

Le Hobbit de J.R.R Tolkien (idée de mon kiné, je n’y avais pas pensé 😉 Elle se relance dans le Seigneur des Anneaux, mais plus « long et lent à se mettre en place », le Hobbit serait peut être moins « long » (pas en terme de nombre de pages, mais sur le temps que le récit se mette en place).

Le monde perdu d’Arthur Conan Doyle (tombe bien, il est au programme de nos lectures offertes en lien avec nos séances d’Histoire! oui, je vous avais dit que j’essaie de faire en sorte que tout soit lié 😉 )

Le livre de la jungle de Rudyard Kipling

Les trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (un de nos romans préférés, on verra si elle accroche; sinon je pense qu’on prendra le temps de le mettre au programme de nos lectures offertes)

On peut également rajouter les romans de Jules Verne, de Jack London,…

Séquence 2 : Les contes : Ogres et sorcières

Une séquence que l’on devrait démarrer fin octobre, juste pour Halloween 😉

Lectures proposées :

La belle au bois dormant de Charles Perrault (qu’elle a déjà lu je crois bien)

Le chat botté de Charles Perrault (je crois qu’on peut le cocher lui aussi mais ça permettra de le relire et d’approfondir)

La barbe bleue de Charles Perrault

Sacrées sorcières de Rohald Dahl

Les histoires du petit Poucet racontées dans le monde de Fabienne Morel

Le petit poucet de Charles Perrault

Séquence 3 : Récits de Création

Ce sera donc notre 3ème ou 4ème séquence (en fonction de nos avancées en Histoire).

Lectures proposées : (alors là on va sur un terrain glissant, je vous fais une liste de livres pour exemple, mais ici Mathéa est passionnée de mythologie donc je vais essayer de lui en trouver qu’elle n’a pas encore lu, parce qu’elle en a lu tellement qu’il va me falloir me creuser la cervelle!)

25 métamorphoses d’Ovide ou Les métamorphoses d’Ovide (voilà un qu’elle n’a pas encore lu)

Ariane contre le minotaure

La création du monde de Jacques Cassabois

Le feuilleton d’Artémis/Hermès/Ulysse, la mythologie grecque en cent épisodes de Murielle Szac (lus et re relus)

Les grands mythes racontés aux enfants par les Dieux

L’odysée d’Homère

Le premier roi du monde : l’épopée de Gilgamesh de Jacques Cassabois

Zeus à la conquête de l’Olympe

Les 12 travaux d’Hercule

Perséphone prisonnière des enfers

Noé face au déluge de Flore Talamon

Contes et légendes de l’Égypte Ancienne

Objectif, lister, des romans/lectures de récits autour de la création mais issus de la mythologie nordique ou égyptienne.

Séquence 4 : Les monstres

Lectures proposées :

Ariane contre le minotaure

Histoires de créatures fabuleuses de Marilyn Plénard

Le feuilleton d’Ulysse de Murielle Szac

Ulysse l’aventurier des mers

Méduse le mauvais oeil

Ulysse et le cyclope

Séquence 5 : Fables : ruses et mensonges

Fables de Jean de la Fontaine

On approfondira un peu davantage sur « la place du renard dans les fables »

Le renard et la cigogne Jean de la Fontaine

Le Roman de Renart

Et, notre fil rouge en littérature : Molière!

D’où notre dernière séquence.

Séquence 6 : Ruses et pouvoir au théâtre

Le médecin malgré lui de Molière

Les fourberies de Scapin de Molière

Trois courtes pièces de Molière

Caprices c’est fini de Pierre Delye

Rien n’est figé, je continue de chercher des idées de lectures, d’activités en prolongation,…

La grammaire :

On poursuit avec l’utilisation du matériel Montessori. Après l’analyse de la nature des mots, on poursuit depuis l’an dernier avec l’analyse des phrases et de la fonction des mots (comprendre C.O.D, C.O.I, C.C…). C’est une progression et une manière de faire qui nous convient bien; je prépare des phrases que je plastifie (quand j’ai le temps de le faire en avance) et différentes activités de tri/analyse de phrase, etc, qui permettent de travailler les différentes notions de grammaire sans avoir à écrire.
Et on approfondi avec les exercices du cahier 6ème de chez Hatier ou de celui de Terre des Lettres 6ème.

La conjugaison :

Essentiellement par le jeu, ou lors de la correction d’écrits. Mais aussi en manipulant différents supports qui permettent de mémoriser petit à petit les différents modes/temps. On passe là encore surtout par des plateaux dans lesquels j’ai préparé différentes activités et permettent de s’entraîner en limitant l’écrit.
On consacre généralement 10 minutes le lundi, à la conjugaison d’un ou deux verbes à tous les temps vus jusque là pour travailler la mémorisation, et réviser le tout. J’ai trouvé un super fichier sur le net (mais je ne sais plus où) alors j’ai tout imprimé, et elle n’a plus qu’à remplir.

La production d’écrits :

Que je sépare en plusieurs blocs également :

  • écriture créative : thèmes divers et variés, exercices ludiques que je propose; ce sont soit des idées que je propose comme ça et pensés pour lui permettre d’évoluer doucement en écriture créative en utilisant des ressources que je crée tout spécialement en me basant sur ma manière de travailler/écrire, soit pris dans son fichier « graphilettre »,… L’avantage avec la récente sortie de mes deux albums jeunesse, elle me voit écrire et travailler, ce qui lui donne envie de faire pareil 🙂
  • narration écrite : après les narrations orales (résumé à l’oral d’un texte que j’ai lu), je propose cette année une narration écrite (toujours sur PC) après l’une de nos séances de lecture offerte. Ce sera soit après la lecture d’un album jeunesse, soit d’un chapitre d’un roman en cours, ou encore d’une leçon de géographie de nos curriculums. L’idée est de varier la forme d’écrit, et de lui permettre de garder une trace de nos lectures. On collera ensuite le texte qu’elle a écrit dans un cahier réservé aux narrations écrites, où elle pourra faire un petit dessin pour illustrer son texte.
  • fiches de lecture : vu la quantité de livres qu’elle dévore, on allait forcément y venir! Des fiches simples pour le moment sur le PC, que j’espère pouvoir lui proposer en cours d’année de manière plus créative, façon « fiches » de révisions, en couleurs, ou avec illustrations.
  • biographie : que je pourrai mettre dans la partie narration écrite, l’idée étant de rédiger un petit texte sur une personne que l’on aura croisé dans nos lectures.

On consacre un peu de temps chaque jour à cette matière. Soit par le biais de manipulation pour la grammaire/conjugaison, soit par un temps de production écrite,… Nos séances durent généralement entre 15 et 45 minutes en fonction de ce que je prévois.
Généralement lorsque la séance est de 45 minutes, elle est découpée en 15 minutes de lecture offerte à laquelle suivront 15 minutes de narration écrite/rédaction d’une biographie, ou juste de narration orale, un temps d’exercices (manipulation ou sur un fichier).
Comme j’ai choisi de multiplier les écrits cette année, il y aura au moins deux fin de matinée où la demoiselle aura un temps de production d’écrit sur les 30 minutes que j’ai bloqué pour elle. Soit terminer celle entamée sur la séance du matin, soit un nouvel écrit. Ces temps sont courts, environ 15 minutes, et je ne fais pas la correction à ce moment là (sauf si on a du temps et si elle est encore concentrée). Généralement, elle est fatiguée, manque de concentration et ne tient plus en place, alors elle écrit, se relit, et on fait la correction à un autre moment.
Pour corriger ses écrits, je la laisse relire, je la laisse se corriger elle-même, souvent elle trouve les premières erreurs toute seule en se relisant. Ensuite, je relis certaine phrase et je lui propose de les analyser (où est le verbe? Où est le sujet? qui est le sujet? genre/nombre? adjectif(s)? accord(s) oubliés?auxiliaire utilisé? place du COD?… ça lui permet d’apprendre à se relire, et à se corriger et surtout à mieux se souvenir de certaines erreurs.

Voilà, globalement, comment s’articule notre programmation en français cette année 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s