Notre IEF

Production d’écrits et orthographe

Voilà un billet qui attend depuis cette fin d’été que j’y mette les formes! Je profite alors d’un temps (presque calme si on laisse de côté le petit garçon qui turbine bruyamment sur mon vélo d’appartement à côté de moi) pour parler plus en détail par ici d’un petit outil que j’ai préparé pour Antonin.

Mathéa est autonome sur l’écriture et sur l’orthographe depuis longtemps, chez elle, c’est automatique, fluide. Et ça l’a toujours été. Elle a toujours eu une grande facilité pour l’orthographe. C’est un peu plus compliqué pour Antonin qui mémorise plus difficilement l’orthographe des mots.

Pour lui permettre de commencer à faire ses premiers écrits sans la frustration de devoir nous demander comment s’écrit tel ou tel mot, ou de devoir avoir de l’aide pour se corriger ensuite, je lui ai préparé des étiquettes avec des mots usuels, les mots plus courants, par thématiques (couleurs, jours de la semaine, saisons, mois de l’année, mots invariables, animaux de la ferme, …) et que je continue de décliner pour coller à ses centres d’intérêts mais aussi aux travaux écrits à venir.

étiquettes disponibles sur notre boutique https://histoiresdeplumes.fr/12-nos-fichiers

étiquettes disponibles sur notre boutique https://histoiresdeplumes.fr/12-nos-fichiers

L’objectif est vraiment de lui permettre de chercher dans ses petites étiquettes lorsqu’il a besoin d’aide pour écrire un mot. Alors bien évidemment, ça ne pallie pas à tous les mots possibles et imaginables qu’il pourrait vouloir écrire, mais ça lui apporte déjà une première base qui lui permet d’être autonome.

C’est un outil à utiliser en complément du dictionnaire, mais les étiquettes ont l’avantage d’éviter que l’enfant qui a des difficultés à garder son attention sur ce qu’il fait, se perde au milieu du dictionnaire, glisse d’un mot à une image puis à autre chose et en oublie son objectif premier : chercher l’orthographe d’un mot en particulier!

Je suis également convaincue qu’à force de les utiliser, de lire ces mots, de les copier dans ses textes, l’enfant va pouvoir les mémoriser. Et pour ceux ayant davantage de difficultés en terme de mémorisation, ils pourront continuer à utiliser les étiquettes et se faire plaisir à écrire sans avoir ce sentiment d’avoir besoin d’aide constamment.

Antonin apprécie vraiment beaucoup ses petites étiquettes, et je pense qu’elles vont vraiment lui permettre de faire des productions écrites de plus en plus sympas. D’autant plus avec les ateliers d’écriture que je leur prépare!

Les étiquettes sont disponibles sur notre boutique en ligne –> https://histoiresdeplumes.fr/12-nos-fichiers et sur le site comptoir des cours.

De nombreux autres thèmes arrivent, mais entre l’ief, la maison, mon travail, mes projets… le programme est un peu chargé!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s