Parentalité

Elf on the Shelf : Le lutin sur l’étagère ou la légende des lutins farceurs

Billet récupéré de notre ancien blog et de saison puisque nous préparons le retour de Lutinou, Lutinette, Farfouille, et depuis l’an dernier, Églantine, l’amoureuse de Farfouille. Oui, on a de l’imagination, et on s’amuse autant que les enfants avec ces histoires de lutins. Je n’ai pas encore décidé de leur parcours et de leurs aventures de cette année, mais une fois mon plan de bataille dressé, je vais essayer de vous le partager par ici. Mais en raison de la fatigue, il est bien possible que je fasse « pas trop compliqué ». Pour le moment, soit un voyage par différents pays (pays chauds), soit un voyage à travers les régions de France (notre programme de géographie), ou un voyage dans le temps (pourquoi pas tiens! on peut bien tout imaginer!!!). Ma préférence cette année va à ces deux derniers choix.

Voilà donc le billet que j’avais écrit en 2017 ou 2018 sur ce sujet! Les enfants ont depuis bien grandi, mais aiment toujours autant attendre leurs lutins. Ils n’en n’ont pas encore parlé cette année, alors j’espère réussir à les surprendre par l’arrivée du premier courrier d’ici 3 semaines. D’ailleurs, on a pu constater que chaque année à cette période, ils se lèvent bien avant 7H, et que ces réveils trop matinaux se calment après Noël… Trop d’excitation!!!

L’automne est arrivée, Noël est à moins de 100 jours, alors il est grand temps pour nous de préparer l’arrivée prochaine de nos Lutins du Père-Noël… Oui comme on est en bonne relation avec la Mère Noël, on a droit a un petit supplément, Farfouille vient accompagné de deux autres lutins farceurs, Lutinette, et Lutinou!

Comme l’année dernière, les enfants recevront une lettre du Père Noël leur annonçant l’arrivée prochaine de trois de ses lutins. Ceux-ci ayant bien travaillé, le Père Noël leur donne quelques jours de congés qu’ils viendront passer chez les enfants. 

Ils partiront le 15 novembre de Rovianemi (Laponie). Les enfants recevront ce jour là un premier courrier leur annonçant le départ des lutins, et quelques instructions pour leur arrivée: leur préparer un lit douillet, déposer de la poudre magique (qu’ils recevront avec un courrier suivant) devant les fenêtres pour que les lutins puissent trouver la maison lorsqu’ils arriveront, préparer un bon repas chaud pour leurs lutins, et surtout des biscuits (avec une recette qu’ils recevront dans un courrier, LA recette des cookies de la Mère Noël pour lutins gourmands)… 

Ils arriveront chez nous le 1er décembre, soit le premier jour de l’Avent, après avoir voyagé un peu entre Rovianemi et nos montagnes iséroises. Différents pays desquels ils enverront une lettre aux enfants avec des indices pour leur permettre de trouver où ils sont et de quoi occuper les enfants en attendant leur arrivée… des recettes de cuisine, des légendes de noël des pays qu’ils traverseront…  puis ils repartiront dans la nuit de Noël avec le Père Noël (alors l’an dernier objet d’un grand chagrin le départ des lutins, nous avions juste déposé farfouille au pied du sapin avec les biscuits, le père noël avait octroyé à Lutinou et Lutinette quelques jours de congés supplémentaires 😉  et ils sont repartis plus tard (comprendre je les ai mis de côté au printemps en les enlevant du panier des peluches quand les enfants les ont oublié dans le panier avec les belles journées dehors 😉 )

Mais attention, ces petits lutins sont de vrais farceurs. Alors qu’ils sont de simples compagnons en peluche à câliner la journée, ils se réveillent la nuit pour faire des farces plus drôles les unes que les autres (vous pourrez retrouver sur notre page facebook les farces qu’ils avaient fait l’an dernier). Et alors qu’au matin, l’enfant cherche le lutin dans son lit…. il le retrouve dans la boîte à œufs avec un feutre posca qu’il a utilisé pour décorer les œufs, dans le linge qu’il a vidé du panier, à jouer aux cartes, dans la boîte de biscuits ou encore à manger des cookies sur le canapé devant la télé, entrain de lire des livres, faire une partie de cartes, à décorer le sapin en papier toilette, à préparer des pancakes… tout est imaginable, il suffit de laisser faire son imagination (ou pinterest et autres blogs 🙂 )

Alors bien entendu, les lutins font des blagues amusantes, ce sont des farceurs qui aiment beaucoup s’amuser…. mais ils ne sont pas là pour punir les enfants ou leur jouer de mauvais tours pour sanctionner un comportement inadapté (oui on a horreur chez nous du chantage au père noël et de tout ce qui va autour 😉 ) Le but est de s’amuser, de passer de bons moments et d’égayer encore un peu plus cette période de Noël pour en profiter pleinement. De placer l’attente et le mois de décembre sous le signe de la bonne humeur. L’occasion aussi de découvrir Noël autour du monde… des légendes, des recettes, des traditions… de cultiver un peu plus encore que d’habitude l’envie d’être ensemble et de faire des choses en famille. 
Noël c’est une journée… et une fois les paquets déballés on se dit souvent que c’est déjà passé… alors préparer pleinement cette période c’est permettre d’en profiter davantage, de donner aux semaines d’avant de cette magie et douceur pour ne pas avoir l’impression que tout a filé entre nos mains trop rapidement. 

Début des préparatifs

Voilà pourquoi je dis commencer à préparer… il va falloir que je trouve le temps de préparer les courriers, les devinettes, les recettes, les jeux.. Je vais piquer l’idée d’Emy du blog http://emyreve.over-blog.com/2018/09/le-lutin-du-noel-le-retour-idee-voyage.html  et proposer les timbres sous forme de puzzles, mais aussi des cartes postales d’autres pays. Pour le moment je pense que nos lutins partiront de Finlande puis traverseront le grand nord canadien, les USA, le Mexique, et/ou peut être d’autres pays d’Amérique du Sud puis remonteront par la Russie, la République Tchèque, l’Allemagne ou l’Italie puis la France. (Le parcours n’est pas encore totalement défini c’est en cours de programmation 🙂 ) Je m’y prends tôt parce qu’en ayant les enfants H24 à la maison c’est compliqué d’organiser tout ça discrètement.
Petit bonhomme qui ne lit pas encore recevra par exemple les recettes en images avec des dessins pour les quantités… il faut donc tout adapter x2… Et comme les lutins envoient du courrier magique, il me faudra préparer une boîte aux lettres spéciales bien sur (pour chacun histoire de ne pas avoir de disputes sur qui ouvre la boîte aux lettres!!!)

Notre farfouille a été trouvé (difficilement) sur internet, et pour Lutinou et Lutinette ils nous ont été envoyés par la Mère Noël en personne 😉 (Cette chance 🙂 )  et comme la Mère Noël a une page facebook en voici son lien https://www.facebook.com/handmadebyelody/
Et si vous voulez d’autres idées, connaître toute l’histoire de cette fabuleuse légende il y a la page facebook Les facéties du Lutin de Noël en France https://www.facebook.com/lutinoel/ où j’ai trouvé des idées et astuces quand j’ai découvert cette belle légende 🙂

2 commentaires sur “Elf on the Shelf : Le lutin sur l’étagère ou la légende des lutins farceurs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s