Notre IEF·Organisation IEF

Une nouvelle année

Après de longs moins à laisser le blog de côté, nous voilà de retour avec un billet tout chaud sur l’organisation de notre 5ème année d’instruction en famille. Les derniers mois et l’été ont permis de faire un point sur l’année écoulée, et certaines difficultés d’organisation ou de fonctionnement. Chacun ayant un profil totalement différent mais avec chacun des troubles associés à un HPI (haut potentiel intellectuel). Ils ont tous les deux besoins d’apprentissages adaptés, de temps mais aussi de ma présence pour avancer et rester concentrés. On oscillait depuis bien longtemps entre l’unschooling (apprentissages autonomes) et quelques activités plus formelles (notamment pour les mathématiques/français). Mais il nous manquait « quelque chose ». Consciente qu’ils ont chacun besoin d’un grand espace de liberté pour pouvoir s’épanouir, mais aussi d’un cadre qui leur permette de savoir « où on va » et comment la journée va se dérouler (au moins dans les grandes lignes) pour éviter l’énervement et la frustration de chercher quoi faire; ils ont dans ces cas pleins d’idées, mais n’arrivent pas à se fixer sur l’une d’elle, et ont l’impression de rater quelque chose en choisissant une chose plutôt qu’une autre, et vont donc commencer, changer, recommencer et s’éparpiller… de même s’ils partent jouer dans les chambres, ou en extérieur, ils ont du mal ensuite à passer à autre chose et se poser; J’ai donc pris de très longues heures à réfléchir, envisager un emploi du temps, des routines, un ensemble qui permette de donner une « couleur » à nos journées sans nous bloquer dans quelque chose de trop figé. De pouvoir garder les avantages de l’instruction en famille : sortir de manière imprévue parce qu’on a tous envie d’aller se balader, changer de programme au dernier moment pour pouvoir aller voir des amis ou faire un après-midi tranquille de jeux/lectures… Il fallait également pouvoir composer avec les multiples RDV qu’ils ont tous les deux avec les spécialistes qui les suivent (psychomotricienne, ergothérapeute, orthoptiste pour tous les deux, orthophoniste pour Antonin), qui nous prennent beaucoup de temps, surtout qu’on a entre 30 et 35kms entre notre domicile et les lieux de consultations (on perd donc systématiquement la demie-journée entre le trajet aller, la séance (ou les séances si ils y vont ensemble ou chacun leur tour), le trajet retour, plus l’état de fatigue lié à l’attention demandée pendant leurs séances). Sans compter les activités sportives (équitation, athlétisme, danse pour Mathéa, équitation et deux sports à définir pour Antonin).

Je voulais aussi éviter les « on fait quoi? » ou « qu’est ce que vous aimeriez faire? » sur le moment où ils ne tombent que rarement d’accord, ou qui les font hésiter et changer d’avis et font perdre du temps au final. (Parce qu’à la fin rien de concret n’a été fait, e je ne parle pas de travail scolaire/travail formel, mais même juste un temps de jeux ensemble, une sortie, une activité de dessin… et que j’ai moi l’impression désagréable d’avoir perdu du temps de qualité avec eux).

Du fait d’un planning qui change pas mal d’une semaine sur l’autre (le vendredi matin par exemple, en semaine impaire, c’est la demoiselle qui va chez la psychomotricienne, son frère continue ensuite avec sa séance d’orthophonie avant de remonter manger à la maison, puis de redescendre pour leurs séances d’ergothérapie milieu d’après midi avant d’emmener la demoiselle à son entraînement d’athlétisme.., la semaine paire, c’est au tour d’Antonin d’aller chez la psychomotricienne le matin puis la journée se déroule « plus librement »), de notre envie de garder un maximum de souplesse dans notre organisation quotidienne et hebdomadaire, et de mon besoin de donner de la visibilité à nos journées (pour moi, mais aussi pour qu’eux puissent s’y retrouver et se projeter plus facilement), il me fallait trouver LE support qui me permettrait de ne pas faire plusieurs plannings, de ne pas tout changer si je constate que quelque chose ne fonctionne pas, ou si on a envie de s’organiser autrement, voir en cas de changement dans leurs suivis (il suffit qu’un des horaires de leurs rdv soient modifiés (exceptionnellement ou sur une durée plus ou moins longue). Je voulais également quelque chose qui ne soit pas trop contraignant dans l’organisation et qui risquerait surtout de nous laisser une impression de courir systématiquement après le temps si quelque chose n’a pas pu être fait, ni de les figer dans un cadre « trop strict » (que je sais qu’on ne tiendrait pas, parce qu’il leur faut du temps pour faire les choses, et que plus les choses sont imposées moins ça fonctionne). J’avais envie de rester sur notre choix premier des apprentissages autonomes qui me semblent tellement naturels. Bien sûr qu’un enfant apprend constamment, et naturellement, surtout quand l’apprentissage vient de lui-même. Rien de tel que l’intérêt qui vient de l’enfant pour ancrer les connaissances et apprentissages. Je ne voulais donc pas couper à ce moteur interne en imposant des temps d’apprentissages formels ou trop restrictifs.

Alors tout ça sur le papier, ça faisait bien joli… Mais concrètement, je fais comment pour concilier toutes mes idées?! Et on fait comment pour avoir quelque chose de lisible, compréhensible, adapté à tous?

Une fois la trame jetée sur papier, j’ai opté pour une grande feuille weleda adhésive. (format 45x50cm que je vais collé sur notre frigo). Des colonnes assez larges (6,5cm) pour chaque jour de manière à pouvoir coller les étiquettes qui concernent chacun des enfants (et des feutres permanents parce qu’après un premier essai au feutre weleda… et bien oui, ça s’efface (non, je n’y avais pas pensé!)

Pour les différentes activités, j’ai opté pour des étiquettes de papier de couleur (ce que j’avais sous la main à la maison), des feutres posca pour écrire et des aimants ayant un côté adhésif pour y coller mon étiquette.

Noir avec inscription en blanc quand il s’agit d’activités en commun pour les deux enfants.

Noir avec inscription en doré quand il s’agit d’activités qui concernent la demoiselle.

Bleu avec inscription en blanc quand il s’agit d’activités qui concernent petit bonhomme.

Pas question donc d’un emploi du temps rigide avec « horaires et matières imposées ». Mais différents thèmes ou domaines d’activités qu’on réalise déjà depuis deux ou trois années mais de manière moins organisée. On cumule ici plusieurs approches pédagogiques et j’ai une grosse attirance pour Charlotte Mason depuis que je l’ai découverte il y a trois ou quatre ans. C’est une approche éducative et pédagogique qui nous correspond beaucoup par l’importance qu’elle met sur la nature, le temps et l’observation en pleine nature, la lecture… J’ai donc pour beaucoup repris ces différents domaines sur nos étiquettes. (Nature study, nature journaling, lecture offerte, read aloud, art study, reading time…) auxquels j’ai ajouté des étiquettes liées aux suivis (pscychomot/ergo/ortho), activités sportives, mais aussi un créneau pour le Wild Explorers Club auxquels les enfants sont à nouveau inscrits,…

On y retrouve également le poetry tea time qu’on a l’habitude de faire un après-midi dans la semaine (soit au retour d’une séance d’ergo ou psychomot, soit sur une journée où on a envie d’une fin d’après-midi slow, où l’on prépare alors un goûter ensemble, un gâteau et une jolie table que l’on décore selon la saison, ou le thème (pour fin octobre on a prévu un poetry tea time spécial harry potter, je vous laisse donc imaginer la lecture de ce moment-là et ce qu’on pourra mettre comme gourmandises pour notre goûter)… Ce sont des moments que l’on a davantage l’habitude de mettre en place pendant l’automne/hiver; le printemps et l’été, on passe plus de temps dehors et même si on continue d’avoir des moments de lecture à voix haute ou de goûters-lectures, ils sont moins réguliers.

On continue comme les années précédentes à suivre différents thèmes en fonction de leurs centres d’intérêt, mais aussi des saisons dans ce qu’on appelle « unit study » (oui j’ai repris de nombreuses appellations en anglais (puisque les enfants ont, notamment, choisi l’anglais comme langue à apprendre et termes qui ressortent souvent sur les sites d’homeschooling anglais ou américains, et ça englobe souvent mieux que les noms usuels des matières en français). On essaie dans ces moments là de faire différentes activités transversales autour de ce thème, de manière à relier les différents domaines d’apprentissages. On a ainsi commencé autour de la mythologie gréco-romaine qui passionne la demoiselle en abordant la mythologie, l’étymologie du nom des jours/mois, le chiffres romains etc (billet à venir).

Nouveauté de cette année, le « reading time fifty minutes » de début d’après-midi. Petit bonhomme (5ans maintenant) ne faisant plus de sieste (à mon grand regret :D), je vais proposer un temps de lecture de 15 minutes où chacun lit ce qui lui fait plaisir, moi compris (maintenant qu’il est lecteur de manière plus fluide lui aussi, 15 minutes c’est juste « la bonne durée » pour qu’il prenne plaisir à lire seul, sans que ça ne soit trop long et qu’il ne s’ennuie (ses troubles du langage font que la lecture est tout de même compliquée par moments).

Autre grande nouveauté (oui, on innove cette année, je vous avais dit que j’ai passé de longues heures à réfléchir et repenser notre organisation): l’accès à l’ordinateur pour différentes activités d’apprentissages pour tous les deux.

J’ai repris un abonnement au site rallye lecture pour permettre à ce petit bonhomme (grand maintenant), de se rendre compte qu’il lit et qu’il comprend ce qu’il lit (il a du mal à être fier de lui et à avoir confiance en lui et en ses capacités). Sa sœur ayant un niveau de lecture équivalent à celui d’un adulte depuis bien longtemps, ça n’est pas adapté donc on ne l’a pris que pour son frère.

J’ai rajouté un abonnement au site mathéros avec un profil pour chacun. Si Antonin adore le calcul et avance très rapidement, sa soeur a des difficultés en maths (liées au TDAH ou à une éventuelle dyscalculie (mais on n’a pas encore trouvé d’ortho spécialisée en logico maths qui soient bienveillante et sympa), alors l’objectif était de permettre de s’entraîner de manière ludique. Sur un temps prédéfini pour ne pas tomber dans l’excès.

La vraie grande nouveauté c’est surtout l’inscription de Mathéa à la Khan Académy. (Son frère est demandeur donc je vais sûrement faire pareil pour lui, notamment pour les mathématiques). Objectifs, leçons plus sympas et bien construites en maths, possibilité d’avancer en fonction des domaines qui l’intéressent, mais aussi une certaine forme d’autonomie puisqu’elle peut noter ou refaire les schémas présentés dans les vidéos, mais aussi découvrir ce qu’il y a dans d’autres domaines des mathématiques/physique/chimie pour continuer à éveiller sa curiosité sans rester au programme de mathématiques purement scolaires (8 ans donc CE2 donc on apprend uniquement telle ou telle notion, mode de fonctionnement qui ne nous convient pas, la Khan Académy répond vraiment à nos besoins en plus de proposer un support d’un bon niveau)…

L’écriture étant vraiment trop difficile pour elle, elle apprend avec son ergothérapeute à écrire sur ordinateur, elle a donc 10min par jour d’entraînement via le logiciel « rapid typing. (c’est un deal entre elle et son ergothérapeute qui lui demande de s’entraîner au moins 5 ou 10 minutes chaque jour, hors week-end et hors vendredi où elle a son rdv en ergothérapie). J’ai également fait le choix de remplacer les leçons de grammaire/conjugaison (qu’on faisait déjà très peu, mis à part de la manipulation en grammaire avec les symboles montessori), par des temps de production écrite. Plus complet à mon sens qu’une leçon purement théorique avec des exercices. Au choix, écriture d’une lettre, écriture de ce qu’elle a fait durant le week-end, raconter sa semaine de stage au poney-club ou son premier concours de CSO, raconter la vie de son chaton en faisant comme si c’était lui qui racontait…. un moyen de travailler l’expression écrite mais aussi la grammaire, la conjugaison, orthographe… (mais j’essaierai de faire un billet détaillé sur les différents domaines qu’on a sur nos étiquettes).

Nos étiquettes :

  • Read Aloud : lecture à voix haute ensemble
  • Khan Académy
  • Poetry tea time : goûter lecture/poésies
  • Unit Study : thèmes d’activités d’une semaine ou plusieurs semaines
  • Grands Récits/Story of the world : grands récits montessori pour aborder la création de l’univers puis de l’apparition de la vie sur terre,…. 5 grands récits, pour entamer l’Histoire.
  • Anglais
  • Chinois (deuxième langue choisie par la demoiselle)
  • Nature study/nature journaling
  • Wild Explorers Club
  • Mathéros
  • Reading time 15minutes
  • Rallye lecture
  • Psychomot/ortho/ergo/orthoptiste
  • Horse riding (les deux font de l’équitation)
  • Ahlétisme, danse, …
  • Lecture offerte
  • Virtual trip/Geography : géographie et nos voyages virtuels autour d’un pays (sur une durée de 1 à 3 semaines généralement).

Reste donc à placer nos étiquettes comme on en a envie mais globalement j’ai essayé de faire en sorte d’y trouver une certaine routine qui aidera les enfants à avoir un rythme et un cadre dans lequel ils trouveront beaucoup de liberté.

Le vendredi sera donc consacré à leurs suivis, on ne fera quasiment rien d’autre, en dehors d’une balade/sortie nature, jeux ou lectures à voix haute, lecture offerte.

Le jeudi matin (jusqu’au mois de janvier où ils reprendront les séances chez l’orthoptiste) sera un temps consacré aux grands récits et aux différentes expériences que j’ai quasiment fini de préparer.

On a choisi de mettre un temps de lecture offerte spéciale « mathématiques » le lundi matin… libre aux enfants ensuite de partir sur une activité mathématiques ou d’un autre domaine.

On garde le mercredi matin comme temps consacré à notre session « art study », arts visuels… généralement en lien avec notre thème du moment. On l’avait placé là il y a trois ans parce qu’il y avait le départ pour le sport vers midi et qu’il était donc plus simple de proposer des activités en art plutôt que d’autres. Pour le moment, le hockey sur glace est en pause et pas d’autre activité sur ce jour-là (ça risque bien de changer encore), alors on garde notre matinée dédiée à l’art sur le mercredi.

Et pour reprendre en douceur la semaine, on a décidé de mettre leur activité hebdomadaire à réaliser pour le wild explorers club le lundi après-midi (le vendredi après-midi étant plus que plein avec leurs RDV).

Le reste va se mettre en place au fur et à mesure.

Pour le moment, pour les aider, j’ai mis un classeur à disposition de chacun (pour Antonin, c’est surtout pour « faire comme sa soeur »), avec une fiche quotidienne qui rappelle le thème de la journée, et deux ou trois choses à faire dans la journée. (J’ai repris l’idée de ces fiches du blog « les ptits explorateurs »). (Ça ne leur prend pas plus d’une quinzaine de minutes sur la journée, l’objectif est de remettre une routine pour s’installer (peu importe où) et faire des activités tous ensembles.

Voilà, en gros, comment se profile cette année. Et un billet bien plus long que ce que j’envisageais à la base!!!

2 commentaires sur “Une nouvelle année

  1. Je découvre avec grand plaisir votre blog et j’aime beaucoup! Je vois qu’il manque une activité essentielle à votre planning : cours de jonglage! ça me parait indispensable pour arriver à composer avec vos différents rdv/idées/projets…et vous y arriver à merveille! Bravo! Vous pouvez être fière de vous! Je m’en vais parcourir quelques autres articles!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s