Notre IEF

Géographie #IEF avec Charlotte Mason

La géographie est une « matière » qui a beaucoup d’importance chez nous. C’est une des premières « matière » autour de laquelle j’ai commencé à faire des activités avec les enfants. Sans pour autant la considérer comme du travail scolaire. Dès deux/trois ans, de petites choses toutes simples via des lectures et des activités en parallèle qui permettent de découvrir d’autres pays et d’autres cultures. (habitants, culture, recettes de cuisine, animaux, végétaux, art, mode de vie…) C’était une des matières qui m’intéressait le moins à l’école. Après réflexion, essentiellement à cause de la manière dont on nous l’apprenait. Trop éloigné de l’aspect culturel, et souvent beaucoup trop factuel. Des chiffres, des informations indigestes déconnectées de la richesse culturelle. J’ai donc choisi de faire de la géographie une matière vivante. Et là encore, la pédagogie Charlotte Mason a été une révélation il y a 5/6 ans lorsque je me suis plongée dedans. On a donc continué nos explorations. Des pays qu’on passe à la loupe tout en s’amusant, souvent en suivant le calendrier quand on parvient à le faire correspondre avec nos impératifs/emplois du temps. La Chine par exemple, lors du nouvel an chinois début d’année, ou encore les Etats-Unis fin novembre qui nous donne l’occasion de fêter Thanksgiving ou début d’année lors du Super Bowl, le Mexique début novembre lors de la fête Dia de los muertos,….

On poursuit donc notre étude vivante de la géographie à raison de deux à trois séances par semaine.

Géographie de la France

Une séance que je réserve à la géographie de la France. Découvrir notre pays, ses belles régions, ses reliefs mais aussi son organisation et son fonctionnement.
On démarre notre séance hebdomadaire avec un temps de lecture offerte de 15 minutes; Pour ce début d’année on continue/termine la lecture de « Camille et Paul, le Tour de France de deux enfants d’aujourd’hui »; même si le nom des régions, ne correspond plus toujours, et que le texte est pas mal éloigné de certaines de nos valeurs (début de l’agriculture intensive, etc…) il permet une lecture de passages courts, et rythmée par le déplacement des deux enfants à travers la France. On peut donc prolonger cette lecture par d’autres ciblées sur la région en question (J’ai un coup de cœur pour la nouvelle collection des éditions MILAN, « mes petits docs régions »), des activités de découvertes, recherches etc pour en savoir davantage.


Avec Mathéa, on poursuit la séance avec le « manuel de géographie » de la librairie des écoles.

Au programme :

  • Les différents territoires en France : plaines (3), montagnes (6), fleuves (4)
  • Organisation des territoires en France : communes (1), régions/départements (1), villes (1), Outre-Mer
  • La France en Europe : Grandes régions d’Europe (x), fleuves en Europe (11), pays/villes d’Europe (x)

(Les nombres entre parenthèses indiquent le nombre de séances prévues).

On observe la carte, on lit les informations données, Mathéa répond aux questions qui se trouvent sur la double page et qui permettent d’observer et au final de trouver les réponses et de garder les informations importantes. Puis elle fait une narration à l’orale (rapidement) et quelques phrases qu’elle me dicte dans un cahier qu’on garde pour la géographie de la France.

Des séances qui durent environ 15 minutes.

En parallèle, on profite d’un créneau laissé libre le vendredi après-midi pour des activités qui permettent de réutiliser ce qui a été vu.

  • plateaux avec des activités ( carte de France en argile où nous avons ensuite ajouté les massifs montagneux (en argile là aussi et en relief pour que ça soit bien visible), cartes vierges avec des étiquettes à replacer (fleuves/massifs montagneux/puzzle régions de France….)
  • séances Map Drill : cartes vierges à remplir (avec les éléments qu’on veut travailler)

Les deux autres séances hebdomadaires sont consacrées à la géographie physique (géographie de terrain) pour laquelle on a un vrai penchant, et la géographie du monde.

Géographie physique :

Quoi de mieux qu’apprendre sur le terrain? En observant l’environnement dans lequel l’enfant évolue, les reliefs, les paysages et les changements quotidiens qu’il peut observer par lui-même?

C’est une des parties de nos sessions de géographie que nous aimons le mieux. Et qui correspond le mieux à ma vision de la géographie vivante. Observer le sens du cours d’eau que l’on croise pendant nos randonnées, et pouvoir évoquer d’où il vient et jusqu’où il se rend, le cycle de l’eau, mais aussi les notions d’amont et d’aval, s’interroger sur la végétation qui change lorsqu’on monte en altitude, ou encore en observant le changement de position du soleil pendant nos promenades ou un trajet en voiture et en profiter pour aborder les quatre directions et comment se situer et se diriger grâce au soleil…


On poursuit donc en systématisant ces séances grâce au curriculum de géographie physique de C.C Long traduit par Maéva du blog Les oiseaux libres. Comme pour la géographie du monde (Géographie élémentaire), on suit l’ordre des leçons ou pas, en fonction de ce que j’ai noté ou prévu dans ma progression ou dans les thèmes que j’ai organisé.

Géographie élémentaire : une année avec les contes (C.C Long traduit par Maéva –> https://maevadanse.com/categorie-produit/livres-et-traductions/ )

Pas de suspense, là aussi, quand j’ai vu la qualité du curriculum de géographie physique et de géographie élémentaire traduit par Maéva, j’ai décidé de prendre son curriculum « Une année avec les contes ». Et comme c’est très bien fait, il y a même le plan semaine par semaine des séances pour avoir une idée de la manière dont on peut s’organiser (vraiment pratique pour ceux qui démarrent en IEF ou découvrent la pédagogie Charlotte Mason).
Dans les pays que j’avais prévu dans nos activités pour nos séances de géographie du monde, il y avait le Kenya, l’Afrique du Sud, le Canada notamment… Maéva m’a prémâché le travail pour deux d’entre eux, et pour le reste puisque j’ai du coup décidé de suivre totalement son programme, avec le Brésil, et le Languedoc Roussillon. Le fichier comprend des explications détaillées pour se lancer, et des extraits de textes bien écrits qui permettent d’entamer la séance. On a choisi les cahiers de géographie et de dessin de chez Mercurius France pour pouvoir y laisser une trace via des illustrations et quelques lignes pour illustrer nos lectures.
On poursuivra par d’autres lectures en parallèle, on ne manque pas de livres (romans ou albums) entrant dans notre sélection de livres vivants qui pourront être liés aux différents pays.
Des activités viendront se greffer au gré de nos envies et de nos voyages, dont notamment notre habituel « repas/voyage », avec des recettes du pays étudié.

Je suis vraiment plus que satisfaite d’avoir choisi les curriculum réalisés par Maéva. Son travail m’a fait gagner un temps précieux en terme d’organisation cette année. Ma trame étant globalement faite, les fichiers conçus par Maéva m’évitent cette année de prendre trop de temps à chercher les textes/traduire (puisque bien souvent il y a beaucoup de choses accessibles via les sites anglophones mais que ça demande énormément de temps et d’énergie.
Son fichier me permet d’avoir une trame et des idées toutes prêtes, les textes déjà écrits, avec en plus des questions pour accompagner l’enfant dans la narration de la leçon ou dans la compréhension de ce qu’on a lu. C’est donc tout naturellement que son curriculum « une année avec les gens bien » me fait de l’œil pour la suite de nos découvertes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s